Sunday, December 7, 2008

DICO PERSO : N'importe quoi!

Qu'est ce que "N'importe Quoi"?

A humanoid robot Wakamaru, produced by Japan's Mitsubishi Heavy Industry, named Momoko, and actress Minako Inoue take part in a drama for the world's first robot and human experimental theatre, written and directed by Japanese playwright Oriza Hirata, at Japan's Osaka University in Osaka, western Japan. The 20-minute performance was put on display for the media ahead of a possible run for the public next year. (Getty Images)



On aura tout vu!

Experimental Theater
, je veux bien, mais là franchement je sais pas si c'est du théâtre ou une démonstration pour un nouveau robot électroménager qui nettoie, cuisine, fait la vaisselle, la lessive, et même le repassage. Youppi! J'achète!

Je suis désolée si je suis un peu salope sur les bords là, je sais que j'ai pas vu la pièce et tout et tout, mais quand même!

Le théâtre c'est la seule forme d'art qui nous reste ou les artistes se retrouvent face à face avec leur public.

C'est cette rencontre magique qui fait de cet espace un lieu si puissant.

C'est pas pour rien que même avec la découverte du cinéma, le théâtre n'a jamais cessé d'exister. Il y a quelque chose d'inexplicable qui se passe dans un théâtre (que ce soit lors d'une pièce ou d'un spectacle de danse ou autre).

Le public et l'artiste ont la chance et le privilège de connecter en toute sécurité dans un environnement sain; et que le show soit bon ou pas, personne ne peut nier que par le fait d'exister dans un théâtre pendant que se joue un spectacle, le public a le privilège de se transformer en un des éléments du spectacle, de faire partie de quelque chose d'extraordinaire.

Et d'humain.

C'est ça le théâtre. Une relation humaine. Des relations humaines.

Des gens qui parlent, des gens qui écoutent, des gens qui pleurent, d'autres qui rient, des gens qui font pleurer et d'autre qui font rire. Des gens qui existent et vivent là, juste devant nous.

Alors, Internet je veux bien. Les sites de rencontres, les blogs, les facebook et autres et toutes les nouvelles technologies de la communication, OK. Ça va. On s'habitue aux relations à distance, aux conversations avec les doigts, et avec un peu de bonne volonté on en fait même des outils qui favorisent les relations humaines et rapprochent les gens (enfin du moins on essaie; c'est vrai que je suis accroc -- il m'arrive de temps en temps de rechuter dans mon addiction et là je ne vois plus personne et mes amis se marrent que c'est plus sur de m'envoyer des emails que de me téléphoner ou de me voir parce que les emails je rate jamais et je réponds à tous les coups... et illico en plus).

Et quand je veux assister à une performance "technologique" (et ne me comprenez pas mal, je le fais tout le temps et y a pas de mal à ça), je me colle devant ma télé, mon DVD, ma PS3 (non, enfin pas moi, mais les gens qui utilisent une PS3), mon ordi ou bien je vais au ciné.

Au moins, là, je m'attend à de la distance, mon cœur ne bat pas quand je vois les acteurs, et je ne prend pas un de leurs regards ou sourires pour un message perso par exemple :-P Et quand je regarde un film, je sais bien que la façon dont va se dérouler la scène sera toujours la même ou que je sois et n'importe quand, même dans 50 ans. Je dis ça avec plein d'affection. Le cinéma c'est ma vie. C'est mes études. C'est moi quoi.

Mais au théâtre, au théâtre c'est chaque soir un nouveau jeu; chaque soir de nouvelles émotions, chaque soir une nouvelle chair de poule.

Un robot-acteur au théâtre? Really? Quelle genre d'émotion peut-il me transmettre? Comment puis-je m'identifier à lui ou le comprendre? Comment puis-je croire ce qu'il raconte si je sais bien que lui non plus ne me comprend pas (si il comprend tout court) et ne peut pas ressentir ce que je ressens (si il ressent tout court). Comment créer cette rencontre magique? Peut-être dans 100 ans, quand les hommes vivront dans des sociétés mixtes de robots et d'humains, ce genre de show serait plausible (beurk) mais aujourd'hui et surtout, en ce qui me concerne (et en notant au passage le nombre illimité d'acteurs talentueux présents sur cette planète)...

Un robot-acteur au théâtre... mais n'importe quoi.

2 comments:

L'épice said...

ah la la... mais jusqu'où ira-t-on?!!
N'importe quoi, ça, c'est sûr!
Enfin, le pire n'est pas d'imaginer une "performance" pareille. Le pire, c'est de se dire que des gens vont y aller et s'émouvoir d'un semblant d'Art...
Encore plus ridicule que les animaux électroniques! sic!

~*~*~*~ said...

ouais... no comment quoi (c'est vrai qu'avec tout ce que j'ai déballé avant, y a plus besoin de comments :-P)